Test Logiciel Mac – Ascent

Aujourd’hui, je vous propose un petit test du logiciel de suivi d’entrainement nommé Ascent. Disponible uniquement sur Mac, Ascent apporte un équivalent de taille au célèbre SportTracks pour les windowsiens. Uniquement en anglais hélas.Ayant utilisé ST pendant presque 1 an, je vais pouvoir apporter certaines comparaisons entre ces 2 logiciels phares.

Commençons par le commencement : télécharger le logiciel ! Et c’est ici que ça se passe. Hélas, ce logiciel n’est pas totalement gratuit… La version d’essai se limite à 10 activités mais en proposant toutes les fonctionnalités du logiciel. De quoi bien voir si cela vous convient, ou pas ! Pour passer en version libre, il faudra débourser une trentaine d’Euros.

Une fois le logiciel téléchargé et installé, Ascent se présente sous cette forme :

Vue principale en ligne

Ou comme ça avec la disposition en calendrier


Vue principale en calendrier

Digne d’un logiciel Mac, l’interface est claire et fait penser que les fonctionnalités sont faibles (tout le contraire de SportTracks !). Mais Ascent cache bien son jeu…

En effet, le support des nombreux appareils est pris en charge :

  • Garmin Edge 500 (direct sync or tcx import)
  • Garmin Edge 705 or 605 (direct sync or tcx import)
  • Garmin Forerunner 405 (direct sync via Garmin ANT Agent)
  • Garmin Edge 305 or 205 (direct sync)
  • Garmin Forerunner 305 or 205 (direct sync)
  • Garmin Forerunner 301 (direct sync)
  • Garmin Garmin 310xt (direct sync or tcx import)
  • Garmin GPSMap 60CSx (direct sync)
  • Garmin Venture Cx (direct sync)
  • Garmin eTrex Vista Cx (direct sync)
  • Garmin eTrex Vista HCx (direct sync)
  • Garmin Colorado Series (via gpx import — Ascent importera la FC, cadence et les données de température produites par le Colorado)
  • Garmin Oregon 300 (via gpx import)
  • Polar S610/S610i/S625X (via hrm import)
  • Polar S710/S710i/S720i/S725/S725X (via hrm import)
  • Polar S810/810i (via hrm import)
  • Polar E600 (via hrm import)
  • Polar AXN500/AXN700 (via hrm import)
  • Polar Sport Tester (via hrm import)
  • Polar Vantage XL/VXL/NV/VNV (via hrm import)
  • Polar Coach (via hrm import)

Chacun devrait y trouver son compte.

Après avoir synchronisé votre appareil ou importer directement une activité, vous voila prêt à découvrir Ascent.

Tout d’abord, l’affichage des colonnes de la page principale est entièrement paramètrable. Jugez plutôt :

De nombreux champs sont disponibles. Les indispensables (Vitesse, Distance, etc…) comme les plus accessoires (Température minimale, temps dans des zones cibles, etc…).

Après avoir sélectionné votre activité, le petit carré en bas à droite permet de definir les paramètres de votre sortie (Type, équipement…). Ici, on a la possibilité de personnaliser des champs. J’ai choisi d’y affecter le vent (direction et force).

Passons à ce que tout le monde attend d’un logiciel comme ça : les courbes. Il suffit de cliquer sur « Activity detail » en haut à droite. Et c’est plutôt bien fait, je trouve. On peut afficher ce qu’on veut. Le « Data HUD » (le petit carré qui affiche les données à un instant précis) propose un réglage de transparence, idéal lorsque que bon nombre de courbes se chevauchent. Je pense qu’au dessus de 4, c’est plus que difficile pour s’y retrouver. Perso, j’ai choisi Altitude, vitesse, FC et puissance.

L’activité choisie étant une course en circuit, le détails des tours est disponible. On a la possibilité d’activer le « Statistics HUD ». Apportant les infos et stats principales, cet affichage est très utile pour connaitre les caractéristiques de la zone sélectionnée (ici, 1 tour de circuit).

Au niveau du paramètrage des équipements, c’est toujours aussi simple : un nom, un type, photo et c’est parti. En sélectionnant votre équipement à chaque activités, le logiciel fait les totaux d’utilisation de chaque équipement.

L’affichage de l’activité sur une carte est disponible en cliquant sur « Map detail », toujours en haut à droite. Hélas, ça peut paraitre anodin mais il n’y a pas de flèches indiquant le sens du parcours. Vous me direz qu’on le connait mais c’est toujours utile. Idem pour les graphiques totalisateurs (hebdomadaires ou mensuels) en cliquant sur « Summary Graphs ».

Petit gadget que ne propose pas SportTracks, le comparateur d’activités. Vous me direz, pourquoi comparer des sorties ? Tout simplement si vous faites exactement le même parcours lors de vos entrainements, ou pour comparer vos performances sur les course d’une année sur l’autre, ou encore si vous courez avec un ami qui possède un appareil compatible avec Ascent, vous pouvez « revivre » virtuellement la course : « Hey, regarde la, c’est quand je t’ai attaqué » !!!

Il suffit de sélectionner les 2 activités et cliquer sur l’onglet « View » puis « Compare activites » et c’est parti pour un duel virtuel.

En résumé, Ascent se revéle être un excellent compagnon pour le suivi d’entrainement. Pour quelqu’un qui veut juste un historique des sorties et pouvoir consulter ses données très précisément, c’est parfait. Pour améliorer la performance et programmer des entrainements ciblés, il faudra s’orienter vers des logiciels plus complexes type « GoldenCheetah ».

Ascent paye le relatif sous-développement des applications Mac mais nul doute que l’Apple mania apportera beaucoup à ce logiciel plein de ressources.

 
Cette entrée a été publiée dans Tests. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
 

2 réponses à Test Logiciel Mac – Ascent

  1. Martin dit :

    Ce logiciel est effectivement très pratique et l’ergonomie perfectible (comme toujours) mais très très utilisable.

    Je voulais dire que tous les téléphone android sont supportés, en exportant au format gpx

  2. Ping : Garmin Edge 205 Directsync

Laisser un commentaire