Eurobike 2010 – Jour 3 – Isaac

Renouvellement de nom et un nouveau cadre aérodynamique.

En haut de gamme, le Proton FW prend la place de l’Ultra Sonic. Avec un poids de 930g, il est monocoque et fibre 1K. Il sera disponible en 50, 52, 54, 56, 58 et 60cm. Avec ses tubes de gros diamètre et sa boite de pédalier énorme, ce cadre promet une grosse rigidité.

Photo © : www.isaac-cycle.com

En dessous, nous retrouvons le Proton. Toujours monocoque mais en fibre 3K, le cadre accuse 980g.

Comme c’est la mode, Isaac a développé son propre cadre aéro. Baptisé Meson, il adopte des tubes profilés, la tige de selle l’est également, câblerie intégrée, logement de la roue arrière dans le tube de selle. Annoncé à 1090g.

 
Cette entrée a été publiée dans Salons. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.
 

3 réponses à Eurobike 2010 – Jour 3 – Isaac

  1. ouddane-mahet dit :

    je note que tous les constructeur mettent le doigt dans l’engrenage infernal de produire des cadres extremement rigides!!! pauvre de nous .Mais qu’est ce qui leur prend? il est vrai qu’il est plus difficille de faire un cadre léger et nerveux qu’un cadre léger et « bout de bois ». comment leur expliquer que la majorité d’entre nous voudrait pouvoir jeter leur dévolu sur des cadres qui ne ressemblent pas à des vélos pour « Géraldine » et qui ne soit pas ingérable en bosse quant on à pas les watts à spartacus ou à petachi. le plus flagrand c’est Colnago qui renouvellle sa gamme sans ramplacer l’extreme c !!!! on va ou ? peut etre devraient ils faire une opération promotionelle un abonnement à un club de « muscul » offert pour l’achat d’une de nos trique !!!! bonne idée non

  2. Nicolas dit :

    Hélas, je crois qu’il s’agit de l’ancestrale limite UCI pour le poids des vélos. Avec des composants haut de gamme et des roues carbone à boyaux, plus besoin de faire un cadre ultra léger. Bloqués du coté du poids, les constructeurs développent la rigidité et l’aérodynamisme…

  3. schwartz patrick dit :

    Mes prédecesseurs ont raison, moi çà me fait bien rire les cadres « bout de bois » pour « balaises », çà ne veut rien dire, le rendement sans le confort de conduite, 150 bornes de routes qui chahuttent et ne rendent pas; tu termines lessivé ! quand tu es jeune, tu ne le sens pas vraiment mais gare aux problèmes de dos et de tendons, le corps a une mémoire , tout s’imprime et tu le payes tôt ,pas tard !!! et l’aérodynamisme, quelle blague!!! vu le profil des tubes, ont-ils pensé au vent de côté ? Et les jantes hautes ? Ah oui çà fait joli… Marketing-marketing ; bon, moi je roule titane, cadre 1,300kg et tous les tubes ronds, c’est simple, beau, rigide, confortable, aéro, éfficace et rassurant, le pied !!!

Laisser un commentaire